Sur un marché fixe dynamisé par Salt, Swisscom tente de résister en mettant globalement à jour son offre. En vrac, il lance une nouvelle Swisscom-Box pour la TV et le streaming, un nouveau routeur multi-gigagit, qui à terme gèrera l’internet à 10 Giga. Cerise sur le gâteau, son nouveau boîtier TV est assorti d’un assistant vocal pour piloter vos objets connectés, vos lumières, etc…

Swisscom se devait de se mettre à jour en proposant des produits renouvelés. Et il faut dire qu’il le fait avec un certain brio, voire un certain panache, qui tranche avec parfois certaines spécifications décevantes chez de grands concurrents. On ne citera pas UPC, qui vient de lancer un nouveau routeur non compatible Wi-Fi 6…

Le 10 Gigabit pour le mois de mars 2020

Rien de ça chez Swisscom dont les clients devront se montrer plus ou moins patients. En effet, si le routeur internet compatible Wi-Fi 6, ainsi que la nouvelle Swisscom Box sont disponibles de suite, les clients les plus friqués devront attendre mars 2020 pour pouvoir frimer avec du symétrique à 10 Gigabit…. Les prolos chez Salt doivent bien rigoler, eux qui se délectent de tels débits depuis des mois et des mois sur l’Apple TV 4K HDR, la Rolls!

Ces derniers, privés de Siri, regarderont peut-être toutefois avec une certaine envie le nouveau boîtier Swisscom TV 4K HDR Dolby Vision et qui ambitionne de remplacer Android TV et Apple TV, puisque équipé d’un assistant répondant à l’injonction «Hey Swisscom». Après les géants d’internet, Swisscom poursuit lui aussi ses efforts pour nous écouter dans nos salons… L’ère du temps…

Un assistant vocal à activer soi-même…

L’opérateur s’est préparé à cette critique. Il indique ainsi que le microphone peut aussi être mis complètement hors service à tout moment. Le Voice Assistant est fourni désactivé et doit d’abord être allumé par le client, qui garde ainsi un certain contrôle. «La voix est la télécommande de demain», explique Dirk Wierzbitzki, responsable Clients privés et membre de la Direction.

De demain? Non, la voix est déjà la télécommande universelle d’aujourd’hui et bien davantage pour de nombreux jeunes qui excellent à contourner les limites des assistant de Google, Amazon et Apple à l’intelligence artificielle souvent très nébuleuse… Mais passons, en rajeunissant et en modernisant son offre TV, multimédia et internet, l’ogre bleu fait très fort et montre qu’il n’est pas prêt d’abandonner l’idée de dévorer encore quelques parts de marché…

Xavier Studer